Lettre du Maire sur la ZAC Pompidou-Le Mignon

Madame, Monsieur,

Le 17 mai dernier, le Conseil municipal a adopté le Dossier de réalisation de la Zone d’Aménagement Concerté (ZAC) Pompidou – Le Mignon et a approuvé le programme des équipements publics. Une fois la phase d’études achevée et les permis de construire délivrés, le chantier pourra débuter d’ici quelques mois. La livraison de la première phase de constructions, qui comporte des logements, des commerces et des équipements publics, est prévue fin 2013/début 2014.

Dans cette perspective, je souhaitais vous rappeler l’historique du projet et vous détailler les grandes étapes et enjeux de cette opération.

Quelles sont les grandes étapes du projet ?

Les grandes orientations de la ZAC Pompidou – Le Mignon ont été fixées lors de l’adoption du Plan Local Urbanisme en 2007. Plusieurs réunions d’information et de concertation ont été organisées afin de concevoir un aménagement cohérent et respectueux de l’identité du quartier, comme le souhaitait la Municipalité.

À l’issue d’une procédure publique de mise en concurrence menée en 2009/2010, la Ville a retenu le groupe Bouygues pour aménager la ZAC Pompidou – Le Mignon. Sa proposition a en effet été jugée la plus pertinente, compte tenu des critères fixés dans le cahier des charges établi par la Ville et des objectifs ambitieux en termes d’aménagement urbain, d’exigences environnementales et de développement socio-économique.

Il est important de souligner que cette opération n’est pas subventionnée par la Commune et que c’est l’aménageur, Bouygues, qui prendra à sa charge la totalité des coûts et des risques de cette opération d’aménagement.

Il réalisera les travaux de voirie et de réseaux à hauteur de 7,4 millions d’euros et participera financièrement aux réalisations détaillées ci-dessous.

Quelles sont les réalisations prévues ?

L’opération de la ZAC Pompidou – Le Mignon prévoit : des équipements publics avec la construction d’une crèche (700 m²) et de deux accueils de loisirs dans la rue Gramme, l’un élémentaire et l’autre pour les adolescents (1170 m² au total), et l’extension de l’école Saint-Exupéry, qui permettra la création de 6 à 7 classes pour répondre aux besoins à venir ;

  • la construction de nouveaux logements et d’une résidence étudiante ;
  • le réaménagement du parc Pompidou, dont la surface va doubler, et passer ainsi à plus d’un hectare, pour permettre à tous les habitants de profiter de cet espace de verdure ;
  • la création de locaux commerciaux dont des petites et moyennes surfaces spécialisées dans l’équipement de la maison ou de la personne, ainsi que l’installation d’une cité artisanale ;
  • la réorganisation du plan de circulation, avec la création d’une nouvelle rue et d’une voie piétonne, le réaménagement en zone «30 km/h» des rues Armand-Lépine et Gramme ;
  • l’amélioration de l’éclairage public et la modernisation des réseaux d’assainissement et d’eau.

Quel est l’objectif de ces travaux ?

Toutes ces réalisations visent à améliorer le cadre et la qualité de vie des habitants de Bois- Colombes, développer des espaces et équipements publics et privilégier un habitat de qualité selon des normes propres aux «éco-quartiers».

En cela, elles s’inscrivent parfaitement dans notre projet de valorisation du quartier Nord, initié il y a quelques années et qui s’est déjà traduit par plusieurs réalisations concrètes : l’aménagement de la place Jean-Mermoz, la construction du collège Jean-Mermoz et de l’allée de la Croix-du-Sud (passage piétonnier reliant la rue Victor-Hugo à la rue Charles-Chefson), l’extension-réhabilitation de l’école Gramme, la réhabilitation de la crèche L’Envolée et l’ouverture du commissariat.

Sans oublier l’aménagement prochain de l’avenue Renée comprenant : une voie pavillonnaire avec une piste cyclable, un immeuble de logements et des commerces en rez-de-chaussée ainsi qu’un parking résidentiel et locatif de 180 places.

S’ajouteront bientôt à cela les travaux de requalification de l’avenue d’Argenteuil par le Conseil général et la transformation du gymnase Albert-Smirlian en centre omnisports.

Dans le quartier nord comme dans le quartier sud avec la ZAC des Bruyères, la Ville entend ainsi faire preuve de la même exigence, du même respect de l’identité propre à chaque quartier et de la même vision d’une ville à taille humaine, notamment grâce à l’attention portée à la qualité d’intégration urbaine des maisons et des immeubles.

En espérant vous avoir utilement renseigné, je vous prie de croire, Madame, Monsieur, à l’assurance de mes sentiments dévoués.

Le Maire, Vice-Président du Conseil général des Hauts-de-Seine

Yves RÉVILLON

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s