La gare de Bécon-les-Bruyères : Un pôle du futur Grand Paris Express

La gare aujourd’hui

La gare de Bécon-les-Bruyères se situe sur le territoire de la commune de Courbevoie en lisière d’Asnières-sur-Seine et de Bois-Colombes. Elle est un véritable nœud de communication avec Paris-Saint-Lazare mais aussi avec les centres importants de la petite couronne parisienne : La Défense, Versailles, Saint-Cloud, Cergy-le-Haut ou encore Nanterre. Elle est donc un point névralgique pour les flux de l’ouest parisien : elle accueille jusqu’à une vingtaine de trains par heure aux heures de pointe pour une fréquentation quotidienne moyenne de 17.000 usagers.

Les rénovations nécessaires

Cette gare va faire l’objet de plusieurs opérations de rénovation. Ces travaux vont permettre de faire face à la croissance de la fréquentation et de faciliter l’accès des équipements aux personnes handicapées. Surtout, l’édification d’une passerelle facilitera la liaison entre les deux villes. Elle est à ce jour la solution la plus réaliste et la plus rapide à mettre en œuvre. Sa construction sera l’occasion de mettre en valeur une partie de l’espace auparavant dédié aux opérations techniques de  la SNCF et abandonné. De plus, l’aménagement d’un parvis modifiera l’accessibilité et le paysage du quartier. Certains aménagements y nécessiteront quelques travaux supplémentaires en terme de voirie : les trottoirs seront réaménagés. Enfin, il est prévu de mettre en valeur le patrimoine de cette gare.   

Les répercussions de ces travaux seront minimisées et n’affecteront pas les conditions de stationnement. Par ailleurs, RFF fait tout de son côté pour que cette passerelle soit un aménagement valorisant l’espace et le patrimoine paysager des communes de Bois-Colombes et Courbevoie.  

L’entrée de Bécon-les-Bruyères dans le réseau du Grand Paris Express

Ces travaux sont indispensables pour les trois communes limitrophes dans les prochaines années. Mais ils sont surtout essentiels pour préparer la prochaine étape : la transformation de la gare de Bécon-les-Bruyères en nouvelle gare du réseau « Grand Paris Express ». Ce projet résulte de trois années de travail et définit un grand réseau d’infrastructures devant organiser la future région capitale.

Il doit permettre de désengorger le centre. Ainsi, les communes de banlieue pourront être reliées directement entre elles et les usagers ne seront plus contraints de passer par Paris. Certaines gares seront rénovées (La Défense), d’autres agrandies (Saint-Denis Pleyel) et certaines seront créées. Elles formeront un ensemble distinct mais relié d’une part à la ligne 14 de métro prolongée jusqu’à Orly et d’autre part à Roissy-Charles-de-Gaulle par la création d’une ligne La Défense – Roissy. 

Une opportunité pour les communes desservies

                Bécon-les-Bruyères sera au donc au cœur du grand réseau métropolitain parisien. Elle desservira à la fois les stations proches de La Défense et Bois-Colombes mais aussi directement les aéroports du Roissy et du Bourget, tandis qu’un seul changement sera nécessaire pour atteindre Orly. La gare ne sera plus seulement un centre névralgique pour la banlieue ouest mais deviendra un nœud majeur de l’agglomération du Grand Paris. Les répercussions sur l’emploi et le dynamisme des communes limitrophes seront donc très importantes.  

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s